De quoi sont faits les collecteurs solaires?

Les matériaux ne sont pas tous aussi efficaces pour capter la chaleur et la transmettre à l'eau.

Les matériaux

Le cuivre se voudrait le matériau de choix pour conduire la chaleur. Malheureusement le cuivre est très fragile, lourd, coûteux et sujet à la corrosion au contact avec le chlore. De plus les collecteurs munis d'une vitre et de tuyauterie de cuivre puisent de 10 à 25% moins de chaleur au pied carré que les collecteurs de matériaux synthétiques aux conduits plus serrés et de diamètre plus petit, parce que leurs tuyaux plus gros exposent moins de surface d'eau à la radiation du soleil. Par contre, ils peuvent servir à longueur d'année lorsque bien inclinés. Ils sont conçus pour chauffer un petit volume d'eau à des températures très élevées, ce qui répond mieux au chauffage de l'eau à usage domestique.

Les manufacturiers de chauffe-eau solaire préfèrent les matériaux synthétiques pour leur résistance aux éléments, tel le chlore, et les rayons ultraviolets. Le néoprène (surtout utile comme isolant pour les costumes de plongée sous-marine) offre toutes ces qualités, mais reste inefficace comme échangeur de chaleur. Le polypropyléne (matière plastique jaune ou bleue qui recouvre les conduits de gaz naturel) permet la confection de conduits beaucoup plus minces et plus petits, ce qui les rend plus efficaces comme échangeur de chaleur, sans sacrifier la résistance aux éléments. Toute la plomberie, y compris les conduits principaux des collecteurs, devrait être fabriquée de PVC ou de polypropylène, jamais d'ABS, plastique trop sec, qui s'effrite au soleil et qui n'a pas été conçu pour résister aux éléments.